Mbacké : Le mouvement d'humeur des élèves dégénère

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 mars, 2018 à 20:03:42 | Lu 1756 fois | 3 Commentaires
content_image

Mbacké : Le mouvement d'humeur des élèves dégénère

La tension était vive, et l'adrénaline était monté ce lundi à la commune de Mbacké où des élèves, mécontents de ne pas avoir reçu leurs notes, sont allés déloger leurs camarades des annexes du collège d'enseignement moyen de Mbacké 3.

Informé du mouvement d'humeur, le commissaire Diedhiou a dépêché sur place ses éléments qui ont aussitôt rappliqué. Face à la foule déferlante ont dû user de grenades lacrymogènes pour dissuader les grévistes.

Malheureusement, plusieurs parmi les élèves qui ont été quasiment asphyxiés par les grenades lacrymogènes, ont dû être évacués vers l'hôpital Matlaboul Fawezyni où ils ont été pris en charge. Selon la direction de l'hôpital, tous ont été assistés avant de rentrer chez eux saint et sauf.

Selon le commissaire Diedhiou de la police de Mbacké qui a confirmé l'évacuation d'élèves ayant respiré le gaz vers la structure de santé, aucune grenade lacrymogène n'a été lancé dans l'enceinte de l'école, contrairement aux déclarations selon lesquelles la police aurait balancé des grenades dans l'école.

"Il y'a quelques jours, nous avions participé à une réunion avec l'inspecteur de l'éducation, les principaux de collège et les parents d'élèves. Il était question de voir comment arriver à assurer des élèves qui voulaient étudier en toute quiétude", a déclaré le commissaire Diedhiou à Seneweb.

"Mais lorsque j'ai été mis au courant que des élèves étaient en train de faire sortir leurs camarades des annexes du Cem Mbacké 3, j'ai instruit mes éléments d'aller sur les lieux. On ne peut pas nier que la police a lancé des grenades lacrymogènes, mais il se trouve qu'aucune n'a été dirigée vers l'école", a expliqué le commissaire Diedhiou.


Auteur: Gora KANE - Seneweb.com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Khatior-bi En Mars, 2018 (20:03 PM) 0 FansN°: 1
Non monsieur ce sont les eleves euc meme qui se sont lances les grenades la police n'y est pour rien. Pour avoir des badges d'honneurs ils se sont enivres de fumee toxic. Ce cretin aurait mieux fait de ne pas parler.
Anonyme En Mars, 2018 (15:50 PM) 0 FansN°: 2
Ce qu'a confirmé par le commissaire Diedhiou est incorrecte

Je suis un témoin oculaire dans ce cas, par ce que je suis un enseignant arabe dans la même école primaire de Mbacke 3, et J'étais présent ce jour-là.

Je confirme que les policiers ont lancé plusieurs grenades dans notre école, contrairement aux déclaration selon lesquelles ,aucun grenade lacrymogène n'a été lancé sur les terrains de l'école.

En plus, ils sont essaient d'arrêter notre collègue. Bien que illégal.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com